Transcript de la vidéo : Notre histoire

[Voix homme 1]
Une des forces de la Caisse d’Epargne, de l’origine à nos jours, était la relation avec le client, donc maintenant, c’est comment on continue de travailler, d’approfondir cette relation client au niveau du quotidien sachant qu’elle est profondément différente d’il y a 10 ou 15 ans. Effectivement, on est passé d’une institution traditionnelle et un peu vieillotte, en décalage avec les valeurs de la société, à une entreprise de plain-pied avec les valeurs d’aujourd’hui. Les valeurs d’aujourd’hui, c’est le marché et donc une économie de marché, c’est aussi la logique du client, c’est comment je m’adapte pour répondre aux aspirations des clients, pour les commerciaux c’est la banque de détail, donc comment être le plus compétent en termes de banque de détail aujourd’hui en termes de produits, en termes de services et en termes d’accompagnement tous azimuts. C’est ça l’avantage aussi pour des gens qui arrivent, ils ont à recréer à partir d’un existant qui existe et qui est fort : la Caisse d’Epargne de demain à partir des fondamentaux d’aujourd’hui en se disant j’ai la chance d’être dans une grande institution provinciale ou régionale puissante et en même temps, je crois que c’est central, qui a fait une fusion, un mariage de raison (c’est important) et qui fait partie maintenant d’un groupe de 117 000 personnes aujourd’hui, qui s’appelle BPCE, et ce groupe propose et offre, par essence et construction, des évolutions de carrière extraordinaires pour des jeunes aujourd’hui. Je peux aujourd’hui rentrer à Bayonne à la Caisse d’Epargne, aller travailler à BPCE qui est l’état-major, pourquoi pas dans 2 ans, 3 ans, 4 ans. Pourquoi pas demain aller chez Natixis. La Caisse d’Epargne, comme je pense dans beaucoup de grandes entreprises, c’est son intérêt, ce n’est pas de la philanthropie, de bien former les gens qui arrivent pour que demain ils soient compétents professionnellement et qu’ils puissent se développer, pour eux et au service de l’institution. Ça c’est extraordinaire et c’est une chance si vous avez envie de rentrer dans une grande institution, dans une grande entreprise qui a tous les atouts pour réussir.